Apaiser le mental de la maman

Apaiser le mental de la maman

 

Chaque femme désirant être mère et le devenant, vivra une expérience unique à chaque enfant qu’elle portera, et ce en fonction de son histoire familiale, personnelle, de son environnement, des conditions de naissance, du soutien sur lequel elle pourra compter et de sa nature profonde qui se révélera au moment de son maternage. Il est tout à fait possible que vous vous sentiez terrifiée à l’idée de devenir maman pour la première fois.

Même si votre désir est intense, comment savoir si vous allez vous sentir à la hauteur une fois que vous aurez votre bébé dans les bras ? comment être sûre que vos attentes seront satisfaites, que vous allez être comblée ? Et s’il s’agit du deuxième, troisième, quatrième ou plus…vous vous demandez peut-être comment vous allez arriver à bien intégrer ce nouvel enfant dans votre famille, comment vous allez gérer vos émotions et celles des ainés ? Quel impact cette maternité aura-t-elle sur votre personne ? Voyons ensemble chaque étape de ce parcours exclusivement féminin et ce qui peut le rendre plus serein.

Le mental de la maman pendant la grossesse

Même si vous êtes de nature plutôt zen, il n’est pas toujours simple de réprimer les inquiétudes que l’on fait naitre en vous à propos du développement in-utéro de votre bébé. Les examens médicaux successifs, les contraintes alimentaires, la fatigue, l’inconfort physique, les menaces éventuelles de naissance prématurée, votre corps qui se transforme et que vous ne reconnaissez plus… tout cela peut être source de stress, et c’est tout à fait normal puisque c’est une nouvelle étape dans votre vie.

Et si chaque jour vous preniez quelques minutes et vous bouchiez les oreilles pour ne plus entendre les démons de notre société ? vous entendriez alors le murmure de cette nouvelle vie que vous portez en vous. Ces instants de méditation à pratiquer journellement vous permettront de cultiver votre force intérieure, afin de gagner en confiance. Cette CONFIANCE qui est essentielle à tout moment de votre vie de femme et tout particulièrement lorsque vous devenez mère. Avec la pratique, si vous vous concentrez sur votre respiration, vous découvrirez les trésors de la relaxation profonde et du mental apaisé. Ainsi à chaque fois qu’une inquiétude traversera votre esprit vous saurez la contrer.

Prenez également soin de votre corps :

  • en maintenant une activité physique douce et énergisante à la fois (marche, natation, yoga, gymnastique douce..)
  • en l’enduisant quotidiennement d’huiles ou de crèmes nourrissantes -en lui offrant une alimentation saine, naturelle et équilibrée
  • en lui accordant de vrais moments de repos et de bonnes nuits réparatrices .
  • En un mot cultivez l’idée d’un esprit sain dans un corps sain.

Le mental de la maman avant l'accouchement

Peut-être l’abordez-vous avec calme et philosophie, vous disant que de toute façon votre corps saura faire puisque les femmes enfantent depuis la nuit des temps et qu’aujourd’hui avec une assistance médicale adaptée les risques de mortalité maternelle ou infantile ont bien diminué ? Ou alors vous sentez-vous angoissée en pensant à cet événement si important dans votre vie de femme ? Vous avez peur de la douleur, de complications éventuelles ? Vous avez en tête des histoires d’accouchements difficiles relatées par des membres de votre famille ou des amies ? Vous êtes impatiente d’accueillir votre bébé mais vous craignez aussi le moment où vous allez le mettre au monde... c’est tout à fait normal ! D’autant plus s’il s’agit de votre premier enfant, vous entrez dans l’inconnu, l’imprévisible…

Si vous vous retrouvez dans cette description, une préparation holistique à l’accouchement vous permettra d’allier la détente corporelle à l’apaisement psychique afin de vaincre vos appréhensions, nourrir encore et encore cette confiance en vous et renforcer la CONNEXION qui vous lie à votre bébé, cela facilitera son passage dans le monde aérien. Et si le jour J ne se présente pas comme vous l’auriez souhaité à cause de la survenue de problèmes médicaux, vous aurez, grâce à cette préparation mentale, travaillé votre capacité à accepter l’inattendu et aurez les ressources nécessaires pour mieux vivre les événements.

En tout cas, quel que soit le mode d’accouchement, la première rencontre physique que vous aurez avec votre bébé sera comme hors du temps…un moment précieux, sacré, bouleversant, chargé d’émotions…le miracle de la vie !

Le post-partum et le démarrage de l'allaitement

Votre bébé, sauf en cas de naissance très prématurée, a toutes les compétences pour trouver le sein s’il est dans de bonnes conditions , c’est-à-dire posé nu à plat ventre sur votre corps nu (voir à ce propos notre article dédié: « La magie du peau à peau »). Votre corps, son milieu naturel, l’accueille, l’enveloppe de sa chaleur, ses odeurs, et sécrète l’hormone si chère à notre bien-être et au sien, l’ocytocine. Elle apaise votre mental, calme votre bébé après le stress lié à sa naissance et favorise la transition entre ses deux mondes. Les réflexes primitifs de votre bébé activés par ce contact en corps à corps éveillent vos instincts maternels à le guider, le rassurer, l’encourager, d’autant plus si vous vous sentez enveloppée, contenue, soutenue par votre conjoint. La bienveillance devrait être au rendez-vous au sein de l’équipe soignante, avec des mots doux et maternants et une préoccupation pour votre CONFORT et le maintien des contacts avec votre bébé durant les jours qui suivront.

La normalisation de cette co-habitation dans un environnement calme est essentielle pour vous aider à mieux vivre les changements hormonaux et les chamboulements émotionnels que toute femme traverse en devenant maman. C’est grâce au respect de ce continuum que votre allaitement se mettra en place plus sereinement, et si vous en doutez, n’hésitez pas à vous faire accompagner par une personne ressource qui saura vous redonner CONFIANCE, en vous aidant à trouver les gestes et calmer votre mental, vos inquiétudes toutes naturelles pour une meilleure CONNEXION avec votre bébé.

Il est fréquent qu’une jeune maman se sente désorientée, voire paniquée face aux pleurs de son petit bébé, il est en effet difficile de savoir à chaque fois comment répondre à ces cris ; mais progressivement vous serez en phase avec votre petit bout de chou, vous le comprendrez et saurez le soulager. Cela prend un peu de temps bien sûr comme dans toute nouvelle relation.

En fait, avant de devenir parent, il est vivement conseillé de s’informer afin d’avoir des attentes réalistes et de cultiver une maturité d’esprit suffisante pour accepter de s’adapter aux besoins intenses de son enfant qui vient de naitre. Il s’agit entre autres d'être au courant de la fréquence des tétées de jour comme de nuit, de la difficulté à poser un nouveau-né dans son berceau les premières semaines (voir à ce propos quelques-uns de nos articles : « Physiologie de la lactation », « Rythmes des bébés allaités », « Les jours de pointe ». De ce fait, une séance prénatale avec un spécialiste de l’allaitement vous sera très utile pour discuter de tous ces aspects et si le papa peut se rendre disponible c’est encore mieux (voir à ce propos notre article : « Cours de préparation à l’allaitement »).

Vous serez ainsi plus avertie de l’intensité du post-partum (appelé aussi suite de couches) souvent accentuée par la fatigue, les douleurs éventuelles des suites de l’accouchement, l’inconfort du corps, le sentiment de frustration voire de culpabilité qui peut naitre en fonction des circonstances. Afin de mieux vivre ce voyage de la maternité, nous vous conseillons aussi de faire partie d’un groupe de parole local dédié à la grossesse et l’allaitement afin de rompre votre isolement en échangeant avec des personnes qui traversent les mêmes épreuves de vie que vous. De longues et riches amitiés naissent souvent de ces réunions et c’est compréhensible, vous vous sentez soudés dans l’adversité… et dans la joie aussi bien sûr !

 

Article rédigé par Myriam Panard, consultante en lactation certifiée IBCLC pour Lansinoh France

 

Articles à lire

Importance du lien mère-enfant, comment se construit-il ?
Importance du lien mère-enfant, comment se construit-il ?

Vous attendez un enfant et vous vous demandez comment vous allez construire un lien solide avec ce nouvel être à qui vous allez donner la vie. Nous allons vous expliquer comment et pourquoi l’allaitement maternel contribue à forger un attachement unique entre vous et votre bébé. 

Lire la suite
Les 1000 premiers jours
Les 1000 premiers jours

C’est officiellement en 2010 que l’UNICEF a lancé ce concept des « 1000 premiers jours » soulignant l’importance à accorder à la période allant de la conception comprenant les 270 jours de gestation aux deux ans de vie de l’enfant (730 jours). Il s’agit non seulement de lutter contre la malnutrition mais aussi d’optimiser la santé globale c’est-à-dire physique, mentale, émotionnelle et cognitive.

Lire la suite
Merci pour votre inscription