Prendre soin de soi quand on allaite

Prendre soin de soi quand on allaite

Vous avez fait le choix de l’allaitement pour votre bébé ? Vous offrez un très beau cadeau de naissance à votre bébé. Mais pour que celui-ci soit une réussite, pensez également à prendre soin de vous !

Plus vous donnez, plus vous devriez recevoir et c’est ce qui arrive lorsque vous allaitez. Mais c’est normal de ne pas forcément vous en rendre compte après l’accouchement. En effet, vos journées et vos nuits sont souvent intenses. La grande fréquence des tétées et des soins répétés à apporter à votre nourrisson peut vous fatiguer. Il y a une période d’adaptation à votre nouveau rôle de maman allaitante qu’il ne faut pas négliger. Un bon soutien de votre entourage, en commençant par votre conjoint, est donc très important.

Vous avez la noble tâche de nourrir votre bébé. Vous devriez donc être vous-même nourrie dans le sens propre du terme avec des aliments et des boissons adaptées. Mais aussi être nourrie au sens figuré avec une bonne dose d’affection et de tendresse.

1. Petit rappel important : l’allaitement est bénéfique pour votre santé et votre bien-être !

Allaiter permet de diminuer les risques de contracter certaines maladies

En allaitant, vous diminuez non seulement vos risques de développer un cancer du sein, des ovaires et de l’utérus. Cela diminue aussi le risque de diabète de type 2 , une maladie cardio-vasculaire et les problèmes d’ostéoporose. Vos risques sont d’autant plus minimisés si vous allaitez longtemps plusieurs enfants. Les bénéfices de l’allaitement s’accumulent et sont dose-dépendants.

Les deux hormones principales de la lactation sont l’ocytocine et la prolactine. Elles favorisent le lien avec votre enfant et l’épanouissement de votre maternité. Grâce à leur sécrétion, vous serez moins sujette à la dépression du post-partum. Celle-ci sévit chez 5 à 25% des mères .(Il est difficile de donner un chiffre exact car cela dépend des pays et des études réalisées.)

Allaiter permet de retrouver plus facilement la ligne

La plupart des femmes allaitantes perdent facilement les graisses qu’elles ont accumulées pendant la grossesse. Ces graisses représentent le carburant pour la fabrication du lait pour leur bébé. Eh oui l’allaitement est un bon moyen pour perdre sa cellulite ! Certaines femmes au contraire prennent du poids en allaitant. Ceci est souvent dû à un défaut de métabolisme ou à une tendance à manger plus que nécessaire. La sédentarité ne favorisant pas la perte de poids.

Veillez donc à privilégier une nourriture saine pendant l'allaitement, riche en micronutriments, garante d’une bonne vitalité. Si vous êtes sujette aux carences, n’hésitez pas à prendre des compléments alimentaires, notamment un complexe de vitamines B, du pollen frais et des oméga 3. Lisez à ce sujet notre article sur l’alimentation de la femme allaitante.

 

2. Le sport : bonne nouvelle, ce n’est pas contre-indiqué pendant l’allaitement !

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le sport n’est pas incompatible avec l’allaitement. Évidemment il vous faudra attendre que votre utérus ait bien repris sa place et sa taille. Votre périnée devra aussi être redevenu plus tonique. Votre sage-femme ou kiné pourra vous proposer des exercices spécifiques pour cela. Comptez environ trois mois après votre accouchement.

Sortir chaque jour et aller marcher d’un bon pas vous aidera au début à vous sentir mieux. Ensuite, vous choisirez une activité comme le yoga, le Pilates, la natation, la marche nordique, la course à pied, la danse, le vélo…  Tout ce qui vous fait plaisir !

Ces pauses seront bénéfiques pour votre corps certes, mais aussi pour votre mental. Le sport vous fait produire des endorphines qui ont le pouvoir de vous apaiser et de vous procurer une sensation de bien-être. La dopamine sécrétée également lors d’une activité physique a pour effet d’aviver le plaisir et de diminuer les fatigues. Alors pourquoi vous priver, c’est un bon facteur d’élimination du stress ?

Quelques conseils utiles pour une meilleure forme :

  • Veillez à toujours garder une bonne posture, un dos droit, une poitrine haute.
  • Soutenez votre poitrine avec un soutien-gorge adapté, surtout si vous choisissez de pratiquer un sport à fort impact.
  • Il vaut mieux que vous allaitiez votre bébé ou tiriez votre lait avant de sortir pour votre séance de sport. Vous vous sentirez plus légère et vos seins ne vous tirailleront pas.
  • Pensez à respirer profondément, à vous étirer tout le corps quotidiennement pour libérer les tensions et faciliter la circulation.

 

3. Vos soins de beauté et bien-être : chouchoutez-vous, vous le valez bien !

Quels produits de beauté privilégier avec l’allaitement ?

  • Afin de ne pas dénaturer l’odeur de votre peau pour le bien-être olfactif de votre bébé, il vaut mieux ne pas utiliser de parfum. Votre propre odeur lui permet de se rassurer, de s’ancrer. Vous pouvez bien sûr vous hydrater le corps avec votre crème ou votre huile préférée. Il est préférable de choisir un produit qui sera le plus naturel possible, une huile végétale ( ou un cocktail d’huiles) par exemple.
  • Soyez prudente avec les huiles essentielles, demandez conseil à un professionnel avant d’en utiliser.
  • Pour votre déodorant, de même préférez un produit biologique et sans parfum, ou n’en portez pas !
  • Les crèmes amincissantes, de par leurs agents chimiques, sont à éviter, de même que les soins tenseurs. Il vaut mieux vous offrir des séances de massage chez un thérapeute. Cela aura pour effet d’améliorer les échanges cellulaires, de raffermir votre peau et d’affiner votre silhouette. Veillez à ne pas vous allonger sur le ventre durant le massage car cela risquerait de vous comprimer la poitrine et de favoriser les canaux bouchés. En matière de massage, comme nous l’avons mentionné dans notre article sur le bienfait du massage des seins, pensez à vous masser quotidiennement les seins. C’est excellent pour prévenir les petits bobos de l’allaitement et pour entretenir une bonne lactation. Les petits jets d’eau froide après la douche contribuent également à un gain de fermeté. Encore faut-il supporter le froid, bien sûr !
  • Le vernis à ongle, de par ses agents chimiques, n’est pas recommandé, surtout si vous mettez parfois le petit doigt dans la bouche de votre bébé pour le calmer. Il existe toutefois des formules plus naturelles de vernis alors si vous ne pouvez pas vous en passer, choisissez ce genre de gamme.

Quels soins pour vos cheveux ?

Vos cheveux vont sûrement se mettre à tomber 2 à 5 mois après votre accouchement. Ceci est normal car les hormones de la grossesse empêchent la chute naturelle des cheveux. L’effet est donc d’autant plus impressionnant lorsque la chute reprend.

Pour le soin, choisissez un shampoing doux non agressif. Massez votre cuir chevelu quelques minutes quotidiennement afin d’améliorer la micro-circulation et la bonne santé générale de vos racines. Vous pouvez d’ailleurs appliquer quelques gouttes d’huile de ricin sur vos cheveux. Cette huile est aussi très bonne pour nourrir vos ongles.

En ce qui concerne les soins de repousse et les colorations artificielles, mieux vaut les éviter lorsque vous allaitez. Vous pouvez tout de même opter pour une teinture végétale ou un léger balayage avec des produits naturels.

 

Et si une petite baisse de vitalité se fait sentir ?

Pensez à la sophrologie pour vous aider à vous détendre. La réflexologie plantaire stimulera des zones réflexes essentielles pour retrouver l’énergie, tant physique que psychique.

En conclusion, une des clés de la réussite réside dans le fait de prendre soin de vous tout en allaitant. Si vous vous sentez bien, vous vivrez d’autant mieux votre allaitement.

Alors n’hésitez pas à vous offrir un petit plaisir quotidien. Cela va du carré de chocolat au goûter, au bain moussant le soir en passant par une sortie sportive, un massage zen ou un déjeuner entre amies…à chacune ses préférences !

Votre bébé allaité contribue également à vous procurer du plaisir, grâce aux hormones de la lactation et aux regards très profonds que vous échangez avec lui, aux caresses qu’il vous donne et que vous lui donnez. Il prend soin de vous et vous prenez soin de lui, comme dans toute relation qui s’épanouit avec le temps.

Si vous avez des idées à partager sur comment vous prenez soin de vous, n’hésitez pas à nous en faire part sur nos réseaux sociaux !

 

Article rédigé par Myriam Panard, consultante en lactation certifiée IBCLC pour Lansinoh France

Merci pour votre inscription