Visite guidée du périnée

Visite guidée du périnée

Le périnée cet inconnu

Le périnée est une partie du corps, dont on n’a souvent jusqu’à l’âge adulte JAMAIS entendu parler, qu’on ne nous a pas invitée à aller rencontrer et encore moins, à apprivoiser, en conscience. Comme si on avait en soi, sans le savoir, un mystérieux trésor et la clé pour y accéder sans qu’il soit convenu qu’on nous transmette la règle du Je(u) pour savoir qui il est et où il se trouve ! Avec un peu de chance, selon les activités pratiquées, il aura été au moins nommé, voire présenté comme une espèce à protéger mais rarement expliqué et parfois à notre insu malmené[1].
Si vous ne l’avez pas encore identifié, lui a tout écouté, tout enregistré. Parfois, c’est lui qui aura parlé, nous soufflant sans qu’on le sache des indices sur ce qui nous soucie… En effet, notre corps - que l’on habite pour la vie - a toujours des choses à dire et si l’on n’a pas été amenée à mettre des mots sur nos maux, il sait, à sa façon, prendre la parole et c’est alors qu’il dysfonctionne.
Fréquemment, c’est donc au moment d’une première maternité où, comme soudain immergée dans un espace limité dans le temps, rattrapée par un corps qui se transforme, le périnée dans les mots clé de la grossesse et de l’accouchement apparaît et la leçon d’anatomie comme une injonction s’impose !
On se sent dans l’urgence, échéance à la clé, de faire connaissance avec ce grand inconnu ! Je vous propose une visite guidée. Soyez rassurée, il n’est jamais trop tard et on a tout à y gagner 😉 Tout est parfait !
[1] « Périnée arrêtez le massacre » Bernadette de Gasquet

schéma périnée

Visites guidées

  • Exploration

Installez-vous confortablement dans une pièce au calme, où vous ne serez pas dérangée. Cela peut être sur un tapis de yoga si vous avez, ou simplement sur votre lit. Vous pouvez rester habillée !

Asseyez-vous en tailleur et mettez votre main en bas de votre ventre. Descendez pour sentir votre symphyse pubienne, perçue comme un os au centre du triangle des poils pubiens. Il s’agit en fait d’une articulation, jonction des deux os iliaques. Imprégnée des hormones pendant la grossesse, elle peut devenir plus laxe et parfois inconfortable. De là, avec le bout des doigts de vos deux mains (une de chaque côté), descendez en suivant le contour osseux à l’intérieur de vos cuisses jusque sous vos fesses.

Reprenez cette position de vos mains mais en passant vos bras à l’extérieur des jambes. (ce sera plus pratique pour la suite de la visite !) Asseyez-vous sur vos mains. Vous êtes sur vos ischions, il est ici intéressant de bouger vos jambes dans tous les sens et de sentir leurs mouvements.

Maintenant, descendez une main en suivant le bas de votre colonne vertébrale et le sillon inter fessier jusqu’à l’extrémité de la colonne : vous parcourez le sacrum, ce grand os concave, formé de la réunion de 5 vertèbres soudées et arrivez sur le coccyx, petit os formé de 4 à 6 vertèbres soudées elles aussi, vestige d’une queue de mammifère. Il s’articule avec le sacrum et constitue l’extrémité basse du bassin. Symphyse pubienne, ischions et coccyx constituent en quelque sorte de façon schématique les 4 points d’ancrage du périnée, comme s’il était une voile tendue à cet endroit. Replacez une main devant, entre vos jambes, le majeur vers le coccyx, la base de la paume de la main sur le pubis : vous sentez normalement les ischions au contact de votre main, de part et d’autre. Vous avez votre périnée sous votre main, les os qui le bordent sont autant de surfaces d’insertions des muscles qui le constituent. Vous pouvez vous amuser à tousser et à sentir comment il se comporte. Vient-il peser au contact de la main, remonte-t-il vers l’intérieur ?

  • Visualisation

Visualisez à présent, d’arrière en avant (du coccyx au pubis) les orifices qui le traversent : l’anus, le vagin et l’urètre par lequel on urine au niveau du méat urinaire. Pour chacun de ces orifices, contractez et relâchez. Vous sollicitez des muscles différents. Quelles sont vos sensations ? Observez-les, en conscience, sans attente. Autour du vagin, vous pouvez imaginer des pétales de fleur tout autour que vous chercheriez à refermer.

Maintenant imaginez-vous allongée, sur le dos, les jambes pliées pieds au sol ou sur le lit. Votre périnée devient un temple. Votre temple. La vulve composée de petites et de grandes lèvres en est l’entrée derrière laquelle se trouve le vagin, au « rez-de-chaussée » ! Le vagin est comme une cavité élastique, très élastique ! Le sol, le plafond et les parois latérales sont constitués de muscles qui font partie du périnée, tendus comme des hamacs. Tout au fond du vagin, se trouve le col de l’utérus et au-dessus de lui l’utérus et, de part et d’autre les trompes et les ovaires. 

Au-dessus du vagin, toujours en arrière des lèvres, se trouve la partie terminale du système urinaire, le « grenier » du temple, avec le méat, et derrière lui l’urètre puis la vessie. En dessous de la vulve enfin : le « sous-sol », formé de l’anus avec son sphincter, comme un élastique à la peau dont on sent la contraction lorsque l’on cherche à retenir un gaz et le rectum en arrière.  

S’il est un mystère autour du périnée, c’est qu’au-delà d’être une partie de notre corps, il abrite des fonctions vitales d’élimination mais aussi les organes de notre féminité, de notre intimité, de la vie et du sacré. Nous y reviendrons !

Delphine Messiaen

Sage-femme spécialiste en préparation à la naissance et rééducation périnéale, 
Diplômée en homéopathie (CEDH, FFSH) et santé environnementale (IFSEN)
Accompagnante holistique des femmes



Pour découvrir notre gamme Préparation à la naissance et Post - Accouchement, cliquez ici 

gamme périnée
Merci pour votre inscription