Le tire-allaitement

Le tire-allaitement

Vous avez envie d’offrir à votre bébé l’aliment que la nature a prévu pour lui, c’est-à-dire votre lait, mais pour des raisons qui vous sont propres vous ne souhaitez pas lui donner le sein ? Dans ce cas, le tire-allaitement peut parfaitement vous convenir et cela n’empêche pas les câlins avec votre bébé…

 

En quoi consiste le tire-allaitement ?

Il s’agit de tirer votre lait suffisamment souvent pour en nourrir votre bébé exclusivement au moyen d’un biberon.

En début d’allaitement, le tire-lait hospitalier de bonne qualité en mode double pompage peut-être utilisé environ 8 fois par 24h, y compris la nuit afin de bien lancer votre lactation et une fois que vous obtiendrez entre 800ml et un litre journellement, vous pourrez passer à 7 tirages, voire 6.

Chaque femme est différente, vous seule saurez à quelle fréquence et quelle durée vous sont les plus adaptées en sachant que les quantités peuvent fluctuer en fonction du moment de la journée, en fonction de votre état émotionnel ou de votre physiologie énergétique. En tout cas, les quantités de lait dont a besoin votre bébé entre 6 semaines et 6 mois n’évoluent pas, c’est la composition de votre lait qui change, s’adaptant aux besoins nutritionnels de votre bébé en fonction de son âge.

 

Dans quels cas opter pour un tire-allaitement ?

  1. Vous n’êtes pas à l’aise avec les contacts corporels répétés : soit parce que vous êtes extrêmement pudique, soit parce que dans votre histoire personnelle un événement douloureux (abus sexuel, maltraitance) vous empêche d’être sereine,
  2. Vous avez les mamelons extrêmement sensibles ou sensibilisés (avec ou sans lésion apparente) par les débuts d’allaitement et la perspective de ressentir de la douleur vous effraie,
  3. Vous êtes anxieuse de ne pas connaitre les quantités de lait que votre bébé prend au sein et le fait de lui donner votre lait au biberon vous rassure,
  4. La perspective d’être la seule à nourrir votre bébé est trop lourde à porter et vous préférez déléguer et vous organiser afin d’avoir un emploi du temps dont vous avez le contrôle,
  5. Vous reprenez le travail très tôt et vous préférez vous familiariser rapidement avec l’utilisation du tire-lait et habituer très vite votre bébé au biberon.

 

Quelques astuces pour l’utilisation du tire-allaitement :

  1. être à l’écoute de votre corps pour éviter les engorgements : massez souvent vos seins, appliquez un peu de chaleur pour favoriser le réflexe d’éjection du lait avant d’utiliser le tire-allaitement et même durant le tirage à l’aide de coussinets chauffants spécialement conçus pour cet usage (voir nos compresses Thermoperles 3 en 1, Lansinoh).
  2. organisation pratique : au lieu de nettoyer les accessoires du tire-lait après chaque tirage, gagnez du temps en les rangeant aussitôt dans un sac de congélation fermé ou dans une boite hermétique à placer au réfrigérateur et optez pour un lavage à l’eau chaude savonneuse et rinçage scrupuleux une fois par jour seulement.
  3. question conservation : conservez votre lait maternel dans des contenants en verre ou en plastique alimentaire que vous pouvez étiqueter. Vous pouvez mélanger du lait de plusieurs tirages à condition de le faire à la même température (pas de lait chaud dans du lait froid par exemple). Ne conservez pas votre lait dans la porte du réfrigérateur mais dans la partie la plus fraiche au fond d’une des étagères. Pour vos déplacements, placez vos biberons dans un sac isotherme pour ne pas rompre la chaine du froid. Si vous congelez votre lait, variez les quantités stockées dans des sacs de congélation prévues à cet effet (30-60-90-120ml) afin de ne pas gâcher de lait une fois décongelé.
  4. ne donnez pas de lait froid à votre nourrisson mais réchauffez-le doucement au bain-marie ou sous le robinet d’eau chaude sauf si vous venez juste de le tirer. N’utilisez jamais le micro-ondes pour réchauffer votre lait, cela nuit à sa qualité.
  5. allaitement ou tire-lait, prenez soin de vous en vous octroyant des moments de détente : un petit plaisir au quotidien est important.

 

N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience d’allaitement maternel et de tire-lait : vos motivations, les avantages et les inconvénients dans votre propre situation ? et si vous avez d’autres astuces nous sommes preneurs pour en faire bénéficier d’autres mamans, car la liste proposée ci-dessus n’est pas exhaustive.
 

Article rédigé par Myriam Panard, consultante en lactation certifiée IBCLC pour Lansinoh France

Merci pour votre inscription