Réponses aux principales inquiétudes de l'allaitement

Réponses aux principales inquiétudes de l'allaitement

Inquiète au sujet de l’allaitement ? Vous n’êtes pas seule

La grossesse peut être éprouvante, surtout si vous essayez de suivre toutes les choses à faire et à ne pas faire ! Entre les envies de fromage à 3 heures du matin et l’appréhension de la première couche à changer après l’arrivée du bébé, il y a beaucoup à attendre !

L’allaitement est l’une des nombreuses choses auxquelles vous pouvez commencer à penser pendant votre grossesse. Il est normal de se sentir surchargée d’informations, mais n’oubliez pas que l’expérience de la grossesse et de l’allaitement est totalement unique pour chacune d’entre nous, et qu’il n’existe donc pas de règles fixes sur ce qui doit se passer ou sur la façon dont vous devez vous sentir. Votre allaitement vous apportera des moments de pure joie, mais vous pourrez aussi rencontrer des difficultés en cours de route et c’est tout à fait normal.

Pour vous aider à vous sentir mieux préparée, nous avons répondu à certaines des questions “et si” que nous posent souvent les mamans. Ces réponses vous apporteront réassurance et conseils pour préparer votre projet d’allaitement :

 

1. Que se passe-t-il si j’accouche trop tôt  ?

Il est important de savoir que même si votre bébé arrive tôt, dans la plupart des cas, cela ne devrait pas avoir d’impact sur votre capacité à produire du lait. La lactation peut être encouragée et maintenue avec du soutien.

Si vous placez votre bébé près de votre poitrine chaque fois que vous le pouvez et que vous continuez à créer un contact peau-à-peau, cela aidera à libérer les hormones qui vous permettent de produire du lait maternel.

Le massage des seins peut vous aider à stimuler votre production de lait maternel. L’équipe soignante pourra à ce titre vous montrer des techniques pour vous aider. Pour en savoir plus vous pouvez litre notre article sur les bienfaits du massage des seins.

Il vous sera également utile d’avoir un bon tire-lait, afin de tirer votre lait pour nourrir votre petit si celui-ci ne peut pas téter au sein. Et surtout, n’oubliez pas que ce n’est pas parce qu’un bébé n’a pas été capable de téter au sein dès le début qu’il ne pourra pas le faire quand il sera un peu plus grand.

 

2. Que se passe-t-il si mon bébé refuse le sein ou s’il est “lent” à démarrer ?

Il peut arriver qu’un nouveau-né ne soit pas capable de prendre le sein immédiatement après la naissance. Cela peut durer quelques heures ou quelques jours, et cela peut être très pénible ou frustrant pour vous en tant que mère. Mais en faisant confiance à votre bébé et à vous-même, en multipliant les contacts peau-à-peau avec lui et en apprenant à identifier ses signaux de faim, vous pouvez continuer à créer des liens avec lui tout en apprenant davantage sur sa façon de se nourrir.

Généralement, avec un bon soutien, les problèmes d’alimentation peuvent être résolus et vous pouvez continuer à allaiter avec succès. Certains bébés ont juste besoin d’un peu de temps pour s’habituer au sein, alors ne les pressez pas avant qu’ils ne soient prêts. Essayez d’exprimer un peu de lait à la main pour les encourager et mettez-les souvent au sein.

 

3. Que faire si j’ai des douleurs pendant l’allaitement ?

Vous entendrez peut-être parler de crevasses aux mamelons et de douleurs pendant l’allaitement, mais il ne s’agit pas d’un passage obligatoire ! Un bébé qui est correctement positionné, qui n’a pas de problème de succion et qui peut facilement prendre le sein, ne doit pas causer de douleurs aux mamelons.

Si vous le pouvez, prenez le temps de mieux connaître votre poitrine avant l’arrivée du bébé. Le massage des seins est un excellent moyen d’y parvenir, et le mouvement réalisé permet de soulager la douleur et l’inconfort, et de réduire l’engorgement ou la sensibilité lors de la montée de lait.

La clé est de s’assurer que vous et votre bébé avez une bonne position et une bonne prise du sein.  Chaque femme est différente, donc si une position ne vous convient pas, n’hésitez pas à essayer d’autres manières de tenir votre petit. N’oubliez pas que la tête et le corps de votre bébé doivent être alignés, et que son nez doit se situer au niveau de votre mamelon. Si vous ressentez des douleurs pendant l’allaitement, parlez-en à votre professionnel de la santé qui pourra vérifier la prise au sein de Bébé et votre position.

 

4. Que se passe-t-il si je n’ai pas assez de lait ou si mon lait est de mauvaise qualité ?

La plupart des femmes sont capables de produire suffisamment de lait pour nourrir leur bébé et leur lait contiendra toujours tous les éléments nutritifs dont le bébé a besoin.

Il peut cependant être difficile de se fier à cela car si vous nourrissez votre bébé au sein, il est impossible de savoir exactement quelle quantité de lait il a reçue. En suivant le rythme des couches mouillées/ sales et de la prise de poids de votre bébé, vous serez rassurée de savoir que votre bébé se nourrit bien.

Si vous essayez d’augmenter votre production de lait, n’oubliez pas que votre corps a son propre système d’offre et de demande – plus vous nourrissez ou tirez le lait, plus votre corps en produit. Le fait d’allaiter aussi la nuit est important, car votre corps produit plus de lait à ce moment là.

En tant que jeune maman, il peut être difficile de savoir ce qu’est une quantité considérée comme normale, donc si vous avez le moindre doute, demander l’aide d’un professionnel pour vous rassurer. 

5. Que faire si mon partenaire se sent exclu ? 

Chaque petit geste compte quand on a un nouveau-né, et c’est vrai aussi pour l’allaitement ! Inclure votre partenaire dans votre projet d’allaitement vous permet de bénéficier du soutien dont vous avez besoin. Participer aux différents soins à apporter au bébé l’aidera à créer un lien avec lui, et vous donnera également le temps de vous reposer entre les tétées. Que ce soit en aidant le bébé à s’endormir, en appréciant le contact peau à peau, en changeant les couches, en faisant une promenade, en jouant, en souriant et en riant, ce sont toutes des choses qui aideront votre partenaire à créer un lien avec le bébé et à se sentir intégré et utile. Vous pouvez aussi lire notre article sur le rôle du père dans l'allaitement.

6. Que faire si mon corps ne revient pas à la normale ?

Votre corps va changer pendant et après la grossesse, mais la bonne nouvelle est que l’allaitement permet de consommer plus de calories ! Si vous avez une alimentation équilibrée et un mode de vie sain, votre corps brûlera une partie des graisses stockées pendant la grossesse. N’oubliez pas de ne pas vous restreindre, d’écouter votre corps et de vous faire plaisir de temps en temps. Votre lait sera toujours juste ce dont votre bébé a besoin.

 

7. Que faire si j’ai besoin d’allaiter en public ?

Certaines mamans sont très à l’aise pour nourrir Bébé en public, mais pour d’autres, cela peut être source de stress. Pourtant se sentir nerveuse ne vous aidera pas quand vous essaierez d’allaiter ! Sortir avec des amis ou d’autres mamans la première fois que vous allaitez en public peut vous aider à vous sentir plus à l’aise. Vous pourriez aussi utiliser une couverture d’allaitement ou trouver un endroit tranquille pour vous asseoir afin de vous sentir plus à l’aise pendant une séance d’allaitement. N’oubliez pas que votre confort pendant l’allaitement est important et que vous avez le droit d’allaiter partout où vous en avez besoin. Grâce aux hormones qui sont libérées lorsque vous allaitez, vous vous sentirez plus détendue et plus sûre de vous lorsque vous le ferez – ainsi, même si cela semble être un défi maintenant, vous vous sentirez peut-être plus sûre de vous le moment venu !

 

Pour en savoir plus sur l’allaitement, n’hésitez pas à discuter avec d’autres mamans qui ont allaité, elles pourront vous partager leur expérience, avec les moments magiques que cela comprend mais aussi certains des défis que vous pourriez rencontrer. Ceci vous permettra de mieux vous sentir préparée.

Il existe également des professionnels de la santé qui ont de l’expérience et des connaissances et qui peuvent vous aider à trouver des réponses ou des solutions qui vous conviennent.

L’allaitement est un voyage unique pour tout le monde, et la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous et votre bébé est d’en apprendre davantage sur le sujet afin de prendre la bonne décision pour vous, le moment venu. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez nous faire part de votre histoire, n’hésitez pas à nous en faire part sur nos réseaux sociaux.

 

Article rédigé par Myriam Panard, consultante en lactation certifiée IBCLC pour Lansinoh France

Articles à lire

Les différentes positions d’allaitement
Les différentes positions d’allaitement

Afin de bien commencer votre allaitement, il est nécessaire de se familiariser avec les différentes positions d’allaitement. Quelle que soit la position d’allaitement choisie, votre bébé devrait avoir son corps en contact complet et étroit avec le vôtre. On vous présente les positions d'allaitement les plus courantes. 

Lire la suite
Comment savoir si votre bébé allaité au sein est assez nourri ?
Comment savoir si votre bébé allaité au sein est assez nourri ?

Il est difficile pour une jeune maman allaitante de se détendre complètement puisqu’elle ne peut pas savoir exactement ce que prend son bébé au sein. Il existe pourtant des signes clairs, en dehors de la prise de poids qui indiquent que votre allaitement se passe bien même si la fréquence et la durée des tétées peuvent varier d’un jour à l’autre.

Lire la suite
Merci pour votre inscription