Les “Must Be” pour un allaitement réussi

Les “Must Be” pour un allaitement réussi

Comment se préparer au mieux à ce grand changement de vie avec l’arrivée d’un nouveau-né et comment mettre toutes les chances de son côté pour réussir son allaitement ? Tout est question d’attitude, de perception dans la vie et l’allaitement est, en ce sens, un bon test pour chaque femme qui devient mère.

Chez Lansinoh, nous vous avons concocté une petite liste d’attitudes à avoir pour mieux percevoir les priorités et vivre sereinement votre allaitement, des MUST-BE en quelque sorte.

5 conseils pour être sereine pendant l'allaitement :

 

#1 Être informée avant la naissance de votre bébé

Il est vivement recommandé pour tout couple attendant un enfant de se préparer avec un professionnel formé en allaitement afin de prendre une décision éclairée quant au choix du mode d’alimentation du bébé. Cette préparation comportera notamment : les bienfaits de l'allaitement et du lait maternel, les dangers des préparations artificielles, les bases de la lactation et de la mise en place d’un allaitement, les besoins et les compétences du nouveau-né.

 

#2 Être déterminée et confiante en vos capacités naturelles d'allaiter

Puisque toute femme est biologiquement programmée pour allaiter et que tout bébé est biologiquement programmé pour téter. Etre ainsi prête à accepter les bugs éventuels au cas où le bébé n’arriverait pas à prendre le sein tout de suite ou qu’il vous ferait mal à cause d’un problème particulier de succion ou encore en cas de séparation les tout premiers temps. Vous êtes convaincue que tout problème peut être résolu d’une manière ou d’une autre et pas forcément du jour au lendemain.

 

#3 Être au calme et calme soi-même

Après l’épreuve de l’accouchement vous aurez besoin de repos et de calme pour récupérer et vous préparer aux nuits entrecoupées de tétées et aux nombreux soins que vous aurez à prodiguer à votre bébé. Si c’est votre premier bébé tout sera nouveau et vous risquez d’avoir de vives émotions, positives comme négatives mais en tout cas qui vont vous épuiser, d’où l’importance d’un environnement serein propice à l’apaisement. Il sera donc important de limiter les visites ou faire en sorte qu’elles soient extrêmement courtes. Votre bébé appréciera aussi, surtout si vous le gardez souvent en peau à peau.

 

#4 Être soutenue par votre entourage

Il est essentiel d'être soutenue par votre compagnon (ou compagne) tant sur le plan émotionnel que pratique. Vous avez la noble tâche de nourrir votre bébé au sein, son père devra vous nourrir, être aux petits soins pour vous, vous protéger des influences négatives de votre entourage, et surtout croire en vous et vous valoriser. Pour vous donner un peu de répit il pourra aussi s’occuper du bébé, comme par exemple, le changer, l’habiller, le baigner, le porter, le bercer, le promener, lui parler, lui fredonner une berceuse, passer du temps en peau à peau avec lui… Le soutien peut aussi venir d’autres femmes de votre entourage et qui plus est si elles ont elles-mêmes allaité ou sont encore en train de le faire.

 

#5 Être zen, souple d'esprit et même paresseuse

Être prête à accepter que votre intérieur ne soit pas conforme à l’ordre que vous avez eu l’habitude d’avoir avant l’arrivée de votre bébé. Tout sera chamboulé et vous n’aurez que peu de temps à consacrer au ménage et au rangement, d’ailleurs vous ne devriez rien faire de tout cela pendant les 40 jours qui suivent votre accouchement, comme c’est le cas dans les cultures traditionnelles…et oui ! c’est la meilleure garantie pour mettre en place son allaitement sereinement. Apprendre à connaitre son bébé en passant le plus de temps possible avec lui, principalement couchés : en anglais on appelle cela la « Baby-moon » par analogie avec « Honey-moon » qui veut dire lune de miel.

     

    Nous vous souhaitons une expérience d’allaitement riche et réussie et surtout si vous avez le moindre doute sur vos capacités à bien allaiter, tournez-vous vers un professionnel de l’allaitement qui saura vous soutenir et vous redonner confiance quelle que soit votre situation.

     Article rédigé par Myriam Panard, consultante en lactation certifiée IBCLC pour Lansinoh France

    Articles à lire

    Le rôle du père dans l’allaitement
    Le rôle du père dans l’allaitement

    Le père a un rôle crucial auprès de sa compagne allaitante. Les études le prouvent : si le père est convaincu que l’allaitement au sein est ce qu’il y a de mieux pour son enfant et qu’il soutient sa compagne pleinement, tant sur le plan émotionnel que pratique, l’allaitement a de très fortes chances de réussir.

     

    Lire la suite
    Les “Must Have” pour un allaitement réussi
    Les “Must Have” pour un allaitement réussi

    Les futures mamans se demandent toujours de quels accessoires elles auront besoin pour allaiter leur bébé. Pour vous aider à gagner en confort, il existe aussi des accessoires spécifiques. 

    Lire la suite
    Merci pour votre inscription